Arras - Le centre ville en zone 30 « Pour une ville apaisée, je lève le pied ! »

"Pour une ville apaisée, je lève le pied !". Le centre-ville d'Arras est passé intégralement en Zone 30.

Une ville sécurisée, apaisée et attractive

En réduisant la vitesse, le risque d’accidents, la pollution et la densité de circulation en ville - tout en veillant à créer une meilleure cohabitation entre tous les usagers du domaine public - l’objectif est de tendre vers une ville encore plus apaisée, sécurisée et attractive.

> Les axes concernés par la zone 30
C'est tout l'intérieur des boulevards qui est concerné (zone jaune).
Sur les boulevards, la limitation de vitesse maximum reste 50 km/h : boulevards Vauban, Carnot, de Strasbourg, Faidherbe, Avenue Paul Michonneau, Schuman, de la Liberté, Besnier, Allende et De Gaulle.

C'est quoi une zone 30 ?

Un ensemble de rues où la vitesse est limitée à 30 km/h. Elle est matérialisée par des panneaux et des marquages au sol aux entrées et sorties de ce secteur.
Cette réglementation s’applique là où la vie locale est dense et importante : quartiers commerçants, scolaires ou résidentiels

Les bénéfices de la zone 30

> Plus de sécurité
Constat : Les riverains dénoncent des excès de vitesse récurrents dans certaines rues, notamment à proximité des écoles, zones commerçantes ou bâtiments publics.
Objectif : Diminuer l’insécurité (réelle ou ressentie) liée à une vitesse excessive.

> Moins de risque d'accidents
La stat’ : Lors d’un choc avec une voiture roulant à 50km/h, le risque de décès d’un piéton ou d’un cycliste est multiplié par 9 par rapport à un choc à 30 km/h.
Objectif : Diminuer le risque d’accident, notamment dans les endroits dits «sensibles».

> Moins de pollution
Le chiffre : Par jour, 100 000 véhicules passent dans le centre-ville d’Arras.
Objectif : Une conduite douce, à bas régime, consomme et pollue moins.

> Moins de nuisances sonores
Constat : Développer les zones à 30 km/h en ville, c’est encourager l’utilisation d’autres modes de déplacement non-polluants.
Objectif : Inciter les déplacements en vélo, à pieds ou en transports en commun.

Rappel des règles

La rue est un endroit de partage et de cohabitation. Chacun a ses droits et ses devoirs et doit faire preuve de respect vis-à-vis des autres usagers.

> Je suis piéton
Je dois circuler sur les trottoirs.
En cas de présence d’un passage piéton à moins de 50 mètres, je dois l’emprunter pour traverser la chaussée.
En cas d’absence de passage piéton, je peux traverser la chaussée n’importe où (après m’être assuré de pouvoir le faire en toute sécurité).

> Je suis cycliste
Je dois circuler sur la chaussée (et non sur les trottoirs).
Je peux rouler à contre-sens si la signalisation me l’autorise.

> Je suis automobiliste ou motard
Je ne dois pas rouler au-dessus de 30 km / h.
Je dois céder la priorité au piéton s’il a manifesté l’intention de traverser.
Je dois faire preuve de prudence vis-à-vis des cyclistes et des piétons.

Source : Arras.fr

 

Tags: